Dangers d’internet : Le ministère de la Santé installe un groupe de travail

Le jeu morbide « Le défi de la baleine bleue » ayant fait plusieurs victimes en Algérie a poussé le gouvernement à prendre les mesures nécessaires pour protéger les enfants des dangers de l’internet.

Après les engagements pris par les ministères de la Poste et des Technologies de l’Information et de la communication ainsi que le département de l’Education nationale, visant à lutter contre les applications à risque sur la toile, c’est au tour du ministère de la
Santé de leur emboîter le pas.

A cet effet, le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, a annoncé hier dans un communiqué la mise en place d’un groupe de travail et de réflexion chargé d’étudier la problématique des dangers liés à l’exposition non contrôlée des
enfants à Internet. Donnant plus de détails, le département du Pr Mokhtar Hasbellaoui a affirmé que « Ce groupe, composé d’experts en santé mentale notamment des pédopsychiatres, des psychologues cliniciens et des responsables de la santé scolaire, devra proposer les mesures à mettre en œuvre en matière de prévention et de prise en
charge des effets induits chez les enfants par l’utilisation non contrôlée de l’Internet notamment certains jeux dangereux comme « le défi de la baleine bleue », précise la même source.

Ce groupe de travail sera élargi aux différentes associations nationales des
parents d’élèves à l’effet d’impliquer la société civile en matière de sensibilisation, conclut le communiqué.

La mobilisation des autorités contre les dangers du net est motivée en premier lieu par le suicide ces dernières semaines de plusieurs enfants scolarisés en jouant « Le défi de la baleine bleue ».