Salah Souilah appelle Bouteflika à se présenter pour un 5eme mandat

0
5

Le président de l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA) Salah Souilah a lancé ce dimanche à Alger un appel au président de la République pour se présenter candidat pour briguer un cinquième mandat.

Profitant de la célébration de la journée nationale du commerçant, qui coïncide le 28 janvier de chaque année, Salah Souilah a estimé que « les réalisations du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika depuis 1999 peuvent témoigner des efforts consentis par le Moidjahid ».

« Vu les résultats positifs qu’il a réalisé pour le bien de pays durant ses quatre mandant, nous lançons un appel pour le Président de la République pour se présenter à un cinquième mandat », a rappelé Salah Souilah qui avait déjà plaidé pour un 5eme mandat du président lors du la session du Conseil nationale tenue la semaine passée à l’hôtel El Aurassi à Alger.

« Il faut être attentif pour défendre le pays des contre les dangers qui le guette de l’extérieur », a lancé Salah Souilah aux commerçants venus assister à cette célébration. Ainsi, le président de l’UGCAA a appelé les commerçant à soutenir « le gouvernement dans cette crises dont je suis sûr que nous allons la dépassé ».

Il dira que le sens du patriotisme économique fait des commerçants « le partenaire du gouvernement », tout en appelant les commerçants à s’unir pour encourager la production locale et faire face en parallèle à toute action de « déstabilisation du pays ».

Sur ce sujet, il a incité les commerçants à soutenir les forces de l’ANP et autres Corps de sécurité qui veillent et lutte contre la contrebande, la drogue, l’évasion fiscale et autres crimes organisés. Salah Souilah a appelé les commerçants du pays à voir le même état d’esprit que les commerçants durant Révolution afin de soutenir le pays dans la situation économique difficile qu’il traverse.

Le patron de l’UGCAA a appelé, en outre, le gouvernement à soutenir la croissance par l’encouragement des petites entreprises (PME) qui « sont à l’origine de l’émergence de l’industrie ». Selon lui, le passage du cas du montage des véhicules à celui de la production passe par l’encouragement des « petits sous-traitants ».

Ainsi, pour lui, il est important de donner la chance aux PME et de ne pas uniquement suspendre les importations. A ce propos, il a déploré le recul important de l’activité commerciale sur le territoire nationale et ce vu les mesures de restrictions des importations prises par le Gouvernement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here