Accueil Blog

Les médecins résidents organisent un sit-in à Alger

0

Des dizaines de médecins résidents ont organisé ce lundi un rassemblement de protestation devant la Grande Poste, à Alger. Devant un impressionnant dispositif sécuritaire, les contestataires ont été empêchés de marcher vers le CHU Mustapha Bacha.

Un autre groupe de médecins ont entamé leur marche à partir de la rue Zighoud Youcef. En arrivant du côté de la wilaya d’Alger, les protestataires ont été bloqués par les forces de l’ordre qui ont mis
en place un cordant sécuritaire. Malgré la présence d’un grand nombre d’éléments de force de l’ordre et des policiers qui tentaient d’immobiliser les médecins résidents, ces derniers ont pu atteindre l’autre groupe de protestataires au niveau de la Grande Poste. Par ailleurs, quelques députés, à l’image de Nadia Chouitem, du Parti des Travailleurs, ont marché avec les manifestants, a-t-on constaté sur place.

Mme Chouitem a affirmé que « La levée de l’interdiction de marcher pacifiquement à Alger s’impose ». Et d’ajouter « En tant que membre de la Commission de santé de l’APN, je suis aux côtés des médecins résidents ; devant cette colère, aucun député ne peut être insensible.

Ces médecins posent des problèmes de fond et dénoncent des conditions de travail qui sont devenues insupportables. Le gouvernement est interpellé à plus d’un titre parce qu’il doit répondre positivement aux problèmes objectifs posés dans le secteur de la santé et soulevés par les résidents. Il est inconcevable de discuter du code de la santé en commission santé du Parlement au moment où le secteur connait une colère sans précédent », a affirmé Mme Chouitem.

Il est à signaler que les médecins résidents ont brandi des pancartes sur lesquelles on pouvait lire « Non à la violence contre les médecins résidents ». Ils ont aussi scandé divers slogans à l’image de : « Sos, la santé en détresse, y’en a marre, que des promesses, les résidents en colère, tous solidaires».

Par ailleurs, vers les coups de 13h, une délégation composée de 6 représentants de Collectif autonome des médecins résidents algériens (Camra), a été reçue par le président l’APN, Said Bouhadja.