Accueil Blog

OIT : La formation professionnelle pour l’emploi des jeunes est une priorité

0

Le directeur du bureau international du travail (BIT), Mohamed Ali Dayahi a affirmé hier à Alger que la formation professionnelle pour l’emploi des jeunes constitue « une priorité constante » des programmes de coopération technique de l’Organisation internationale du travail.

Il a appelé cette occasion les organisations d’employeurs des pays d’Afrique du Nord à s’investir davantage dans les systèmes de formation pour répondre aux exigences de la diversification économique et aux défis des transformations technologiques.

Le responsable qui intervenait aux travaux d’un séminaire régional sur l’impact de la formation professionnelle sur l’employabilité des jeunes en Afrique du Nord a fait savoir que plus de 71 millions des jeunes dans le monde sont à la recherche d’emploi, selon les
statistiques de l’année 2017, a-t-il dit, soulignant que l’emploi des jeunes représente désormais « une préoccupation mondiale ».

Organisée par la Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA), en partenariat avec l’OIT, regroupe différentes organisations patronales des pays de l’Afrique du Nord, à savoir, l’Algérie, la Tunisie, le Maroc, la Mauritanie et l’Egypte, cette rencontre durera deux jours.

Elle est organisée dans le cadre du projet régional mis en œuvre par le bureau International (BIT) « Coopération Sud-Sud pour le renforcement du travail décent chez les jeunes via la formation professionnelle en Algérie, Maroc, Tunisie ».